tests physique aéronautique armée de l’air

test physique spécifique AERONAUTIQUE - ARMEE DE L'AIR

Tout d’abord précisons que les métiers du Personnel Navigant incluent :

  • Pilote : chasse, transport ou hélicoptère
  • Navigateur Officier Système d’Armes (NOSA): chasse ou transport

Information et constitution du dossier de candidature au sein d’un CIRFA – Bureau air ou d’une cellule recrutement d’une base aérienne

 

TESTS SPORTIFSTEST LUC LEGERTEST D'AISANCE AQUATIQUE
NOTETraction HOMMESLuc Leger HOMMESSuspension FEMMESLuc Leger FEMMES
201812 + 30 sec59 sec9 + 30 sec
19171253 sec9 + 15 sec
181611 + 30 sec47 sec9
17151142 sec8 + 30 sec
161410 + 30 sec37 sec8 + 15 sec
15131033 sec8
14129 + 45 sec29 sec7 + 30 sec
13119 + 15 sec26 sec7 + 15 sec
1210923 sec7
1198 + 30 sec20 sec6 + 30 sec
1088 + 15 sec18 sec6 + 15 sec
977 + 45 sec16 sec6
8/7 + 30 sec/4 + 45 sec
767 + 15 sec13 sec5 + 30 sec
6/6 + 45 sec/5 + 15 sec
556 + 30 sec10 sec5
4/6 + 15 sec/4 + 45 sec
345 + 45 sec7 sec4 + 30 sec
2/5 + 30 sec/4 + 15 sec
135 + 15 sec4 sec4

Pour les hommes : Tractions à la barre fixe

Départ : bras tendus, la prise de la barre doit être supérieure ou égale à la largeur des épaules, les mains en pronation (pouces vers l’intérieur).

Effectuer une traction des bras pour faire monter le corps et venir positionner le menton au dessus de la barre fixe.

Puis redescendre en position bras tendus.

Le but de l’épreuve est d’effectuer le plus de tractions possibles.

Aucun balancement des jambes ou du corps n’est toléré.

L’épreuve s’arrête quand le candidat lâche la barre.

 

Pour les femmes : Suspension à la barre fixe

La candidate est amenée à la barre fixe en position bras tendus.

Fléchir les bras, la prise de la barre doit être supérieure ou égale à la largeur des épaules.

Les mains sont en pronation (pouces vers l’intérieur).

La tête doit rester au dessus de la barre fixe.

L’épreuve consiste à maintenir cette position le plus longtemps possible sans que le menton touche la barre.

Aucun balancement des jambes ou du corps n’est toléré pendant l’épreuve.

Après un échauffement de 2 minutes, ce test consiste à effectuer des allers-retours entre 2 plots (ou 2 lignes au sol), espacés de 20 m, à une vitesse qui augmente de 0,5 km/h toutes les minutes (palier).

Il faut réaliser le plus grand nombre de paliers possible.

Le 1er palier se fait à la vitesse de 8,5 km/h.

Un bip sonore annonce le changement de palier et donc l’augmentation de vitesse.

Un retard d’un ou deux mètres est admis, s’il est récupéré avant le bip suivant.

L’épreuve s’arrête lorsque le candidat n’est plus en mesure de suivre le rythme imposé.

La performance retenue est celle annoncée juste avant l’arrêt.

Cette épreuve s’effectue en tenue de sport (chaussures à pointes interdites).

Toute performance qui se trouve comprise entre 2 performances différant d’un point entraîne la note correspondant à la performance inférieure.

Epreuves non effectuées ou non terminées = 0

Toute note inférieure à 1/20 à l’une des épreuves, ou une moyenne inférieure à 5/20pour l’ensemble des épreuves fera l’objet d’une seule re-convocation.

Note: En fonction des conditions météo, les épreuves peuvent être reportées. Les candidats sont re-convoqués.

Attestation à fournir lors du dépôt de candidature.

Cette épreuve est donc à réaliser dans une piscine publique (bassin de 25 ou 50 m) en amont du dépôt de candidature.

La présente attestation doit être délivrée par une personne titulaire du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif des Activités de la Natation (B.E.E.S.A.N.)

Principe: Départ plongeon ou saut du plot puis parcours de 100 mètres en nage libre, suivi immédiatement, d’une apnée sur 5 mètres.

Dans les virages, le nageur doit toucher le mur et peut exercer une poussée avec n’importe quelle partie du corps.

Il ne lui est pas permis de prendre pied au fond du bassin ni de s’accrocher ou prendre appui sur le bord ou la ligne d’eau. Il doit terminer son parcours dans le couloir où il l’a commencé.

L’ensemble du test doit être réalisé dans le temps limite de 2’45 » (hommes et femmes).

 

Note: En plus du maillot de bain, seul le bonnet, le pince-nez, les protections auditives et visuelles sont autorisées ; aucun autre matériel ou artifice visant à augmenter la flottabilité et/ou la vitesse n’est autorisé.

Les commentaires sont clos.