test physique armée

Le stage d’ évaluation « test physique armée »


Vous souhaitez devenir militaire et vous préparer aux tests physiques de l’armée ?

Oxypulse vous propose de participer au stage « test physique armée ». Pendant 2 jours, vous serez évalué au test physique auquel vous serez soumis lors de votre recrutement dans l’armée : quelque soit le corps d’armée et le métier souhaité. Votre niveau physique est évalué sur la base des barèmes officiels de référence !

Avoir une idée précise de votre niveau physique, vous permet :

  • de déterminer les métiers vers lesquels vous pouvez vous orienter. Il y a des niveaux requis selon les métiers. Vous comprendrez sans mal que si vous souhaitez intégrer les métiers d’élites, exemple : commando, pilote de chasse ou pompier de Paris, le niveau demandé sera bien plus élevé que pour un poste administratif.
  • de mettre en place un programme d’entrainement efficace pour vous permettre d’atteindre le niveau physique requis lors du test physique dans l’armée et ainsi intégrer la spécialité que vous visez.

 

Le stage « test physique armée » : pendant deux jours, nous évaluons votre niveau aux tests physiques de l’armée

Pendant 2 jours, à Marseille, vous serez encadré par un moniteur d’Entraînement Physique Militaire et Sportif qui évaluera votre niveau au test physique que vous devrez passer dans l’armée : test physique de tronc commun et test spécifique.

Il faut savoir qu’il n’y a pas un test physique dans l’armée mais des tests physiques avec des épreuves et barèmes différents selon les corps d’armée et le métier que vous visez.

Cependant le test militaire d’aptitude physique qui se déroule aux CSO est un test de troncs communs à tous les corps d’armées et à tous les métiers (hormis quelques exceptions détaillées plus bas).

Alors que vous ayez une idée précise du métier que vous souhaitez exercer ou non dans l’armée, vous pouvez participer au stage d’évaluation pour tester votre niveau au test militaire d’aptitude physique.

Pour participer au stage « test physique armée » n’hésitez pas à nous contacter


Découvrez l’ensemble des tests physiques de l’armée :

 

  • Le test militaire d’aptitude physique qui a lieu dans les Centres de Sélection et Orientation (CSO)

Ce test est commun à l’ensemble des métiers et corps d’armée. Tous les candidats passent par ces pôles hormis les spécialités ci-dessous.

  • Le test militaire d’aptitude physique pour les spécialités qui ne passent pas par les Centres de Sélection et d’Orientation : 
    • Fusilier marin (marine)
    • Moniteur EPMS (interarmées)
    • Plongeur démineur (marine)
    • Marin-pompier de Marseille (marine)
  • Les tests spécifiques : 
    • Brevet militaire de parachutiste
  • Le test CCPM (Contrôle de la Condition Physique du Militaire) :

Dans bien des cas, réussir le test militaire d’aptitude physique ne suffit pas ! Pour intégrer les métiers d’élites catégorisés A et B, il vous faudra un niveau physique de haut niveau. Si besoin, nous mettrons donc à l’épreuve votre condition physique générale en vous faisant passer les tests CCPM.


Vous trouverez ici l’ensemble des épreuves ainsi que les barèmes des différents tests physiques auxquels vous pourrez être soumis dans l’armée :

 

AU PROGRAMME :

Test militaire d’aptitude physique (test CSO) :

 

Test militaire d’aptitude physique pour les spécialités qui ne passent pas par les centres de selection et d’orientation

Pilote : de chasse / hélicoptère /navigateur officier systèmes d'armes (armée de l'air)
Pilote aéronautique navale (Marine Nationale)

 

Test spécifique :

Brevet militaire de parachutiste

Test CCPM : 

Découvrez le barème 

Le contrôle de la condition physique du militaire a lieu chaque année et à pour objectif d’inciter le militaire à s’entraîner et à progresser continuellement par l’instauration d’épreuves notées.

Le CCPM est organisé en deux sous-ensembles indépendants :

  • Le Contrôle de la Condition Physique Générale (CCPG), commun à l’ensemble des corps d’armées et obligatoire.
  • Le Contrôle de la Condition Physique Spécifique (CCPS), facultatif et laissé à l’initiative des armées, de la gendarmerie et des services communs.

 

Les commentaires sont clos.